À partir de combien temps sans aller à la salle vais-je perdre du muscle ? Cette question qui hante l’esprit de pas mal de pratiquants de musculation fais souvent l’objet d’angoisses.

En effet et de manière inévitable, il est impossible pour vous de vous rendre à la salle de musculation lors de certaines époques de l’année (vacances ou autres).

Il s’agit de périodes qui se comptent en semaine…voire en mois. Durant ces périodes, vous êtes souvent obsédé par votre corps, que vous avez l’impression de voir fondre.

Cette impression de perdre du muscle, de maigrir ou encore de perdre de la force vous semble si réelle.

Mais s’il ne s’agissait que d’un effet psychologique ?  

combien de temps sans musculation avant de perdre du poids
Practicing highlighting shadows and musculature in gym photography 🙂

Combien de temps sans musculation pour réellement perdre du muscle ?

Rassurez-vous, faire une pause d’une à trois semaines n’entraîne absolument pas de perte de muscle ou de force. Seulement, quelques conditions sont à respecter.

La nutrition vous empêche de perdre du muscle

Vous devez maintenir une nutrition adaptée à vos objectifs pour conserver l’entièreté de vos muscles. Si vous changez les aliments que vous consommez du tout au tout, ou encore que vous diminuer vos apports, cela se complique.

En effet, votre corps va se mettre dans un état que l’on nomme “catabolique”. Cela aura pour conséquence la destruction de vos fibres musculaires. Par conséquent, vos craintes pourraient devenir réalité.

Alors maintenez la même nutrition que lors des périodes de l’année où vous pratiquez la musculation de manière fréquente, et ne vous souciez pas de perdre du muscle… À condition de respecter le point suivant.

Ne négligez pas votre sommeil

Le repos est en effet un point essentiel pour ne pas perdre du muscle. La fatigue et le manque de sommeil sont un fardeau pour la conservation de vos muscles. Seulement, avec un repos assez qualitatif, vous ne devriez pas avoir de soucis.

Essayer de bien dormir malgré les vacances qui ne vous y encouragent absolument pas n’est pas des plus aisé, mais vos muscles le méritent bien non ?

Plus d’infos sur le sommeil et la musculation ici.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, il existe un fait scientifique qui devrait parfaitement vous rassurer.

La mémoire musculaire et votre meilleure amie.

Grâce à elle, à chaque fois que vous allez à la salle de musculation, votre corps va mémoriser votre entraînement. Concrètement, cela se passe au niveau des gènes, que vous allez en quelques sortes “façonner” selon vos efforts physiques.

La mémoire musculaire va ainsi permettre à votre corps de pouvoir faire des pauses dans la musculation sans perdre de muscle. C’est d’ailleurs en grande partie grâce à elle que les deux premiers points existent.

Seulement, cela ne s’applique pas tout de suite à tout le monde.

En effet, cette mémoire s’acquiert au fil du temps. Cela signifie que les débutants qui arrêtent la musculation pendant un certain temps auront peut-être du mal à conserver leur muscle.

Ainsi, il faut déjà avoir connu un certain pic de progression avant de se permettre de faire des pauses en musculation.

Et au delà de 3 semaines d’arrêt, vais-je perdre du muscle ?

Malheureusement, si vous vous arrêtez plus de 3 semaines, même avec une nutrition des plus adaptée,vous perdrez inévitablement du muscle au moins à court terme.

Mais c’est là que le réel pouvoir de la mémoire musculaire intervient. Grâce à elle, lorsque vous reprendrez votre entraînement, vos résultats seront assez spectaculaires.

En effet, vous reprendrez vos muscles et votre force bien plus rapidement que lorsque vous commenciez la musculation. En d’autres termes, après une longue pause, il se peut que vous repreniez en seulement 1 mois ce que vous aviez pris en en 5 mois lors de vos débuts.

Une étude a même montré que grâce à la mémoire musculaire, si vous faites des pauses de 3 semaines régulièrement, à long terme, vous prendrez autant de muscles et de forces que si vous ne preniez jamais congé.

Ainsi, vous ne devez pas avoir peur. Ces visions de nos muscles et de notre force qui diminuent en 1 semaine de pause ne sont en fait que psychologique.

Vous n’avez donc pas de soucis à vous faire, à condition de bien manger et de bien dormir. Et même si vous vouliez vous faire plaisir à ces niveaux là, vous reprendriez vos muscles très rapidement par la suite grâce à la mémoire musculaire… Alors profitez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaire !
Veuillez entrer votre nom