Une prise de masse doit toujours s’accompagner d’une bonne alimentation. Les aliments consommés détermineront la capacité de reconstruction musculaire mais aussi la performance lors d’un entraînement. Surveiller son alimentation est alors important. Compter ses calories peut aussi avoir son intérêt pour prendre du muscle, mais pas toujours…

Voyons ensemble quelques cas de figure où il ne vaut mieux pas les compter.

calories

Faut-il vraiment compter ses calories pour chaque repas ?

Les calories sont une unité de mesure qui va permettre de caractériser l’énergie que peut potentiellement apporter un aliment donné.

Elles ne sont pas forcément ce que va consommer le corps dans son quotidien mais seulement ce qu’il pourrait utilisé en énergie.

Si vous faites du sport et que vous avez mangé 500 calories le matin, le corps va les transformer en énergie. En revanche, vous pouvez en consommer 1000 sans qu’elles soient consommées par le corps si vous êtes inactif.

La qualité des calories est avant tout la priorité de vos repas.

En effet, vous pouvez consommer 3500 calories en mangeant de bons aliments sains sans prendre de graisse. Et au contraire, vous pouvez consommer 1500 calories dans la journée (soit largement en dessous du seuil d’apport calorique par jour) et les stocker en graisse.

Il faut alors varier vos aliments et manger sainement avant de vous focaliser sur le nombre de calories.

Parfois, il faut compter ses calories


Prenons l’exemple d’un pratiquant de musculation. Il a une bonne consommation de glucides mais pas assez de protéines.
Les pratiquants de musculation consomme généralement beaucoup de pain, de pâtes, de riz… En revanche, ils ne consomment pas assez de protéines.

Si ce pratiquant de musculation consomme 500 calories de pain, il consommera des nutriments dont il en a pas besoin.

Les glucides déjà présents dans son organisme lui ont permit de faire le plein de réserve de glycogène (réserve de graisse sous les muscles et dans le foie).

Ces 500 Kcal de glucides seront alors de trop et seront stockées en graisse car le corps ne les transformera pas en énergie.

Si à l’inverse, cette personne consomme 500 calories de protéines, il apportera les aliments nécessaires dont le corps avait besoin sans qu’ils soient stockés en graisse sous cutanée.

Le corps ne stockera alors pas de graisse et utilisera pleinement toutes les calories consommées.

Il sera alors judicieux pour cette personne de compter les calories en protéines et en glucides pour permettre à son corps de réparer ses fibres musculaires et ne pas stocker bêtement de la graisse.

Il faut surtout privilégier la qualité des calories plutôt que la quantité.
Le corps a besoin généralement de 2g de protéines par kilo de poids de corps, 1g de lipides par kilo de poids de corps et entre 2 et 4g de glucides par kilo de poids de corps en fonction de votre activité physique.


En savoir plus sur les doses de ces nutriments ici

Mais parfois, il ne faut pas toujours les compter.

Comptez ses calories peut être parfois important pour se créer des repères. Néanmoins, il se peut que vous vous basez sur de faux repères.

Les formules sur internet permettant de calculer les calories à apporter au corps sont parfois très floues. Elles ne sont pas adaptées au cas par cas pour chaque individu.

Il se peut que vous preniez du poids ou alors que vous ne mangiez pas assez si vous vous basez sur ses formules.

Il est alors très dangereux de se fier à ses calculs théoriques pour connaître ses apports en calories. En effet, la quantité de calories consommée dont le corps a besoin varie au fil du temps si vous êtes en prise de masse ou en sèche.

Si vous êtes en prise de masse, votre métabolisme sera plus rapide et vous brûlerez alors plus de calories. Au contraire, si vous êtes en déficit calorique durant votre sèche, votre métabolisme sera ralenti et les calories seront brûlées moins rapidement.

Si vous ne prenez pas compte de ces phénomènes et que vous mangez toujours le même nombre de calories, vous aurez très vite creusé l’écart entre ce dont vous avez besoin et ce que vous avez consommé.

Pensez aussi à manger tout en vous faisant plaisir

Le fait de voir la nourriture sous un aspect calorique vous empêche de manger ce qui vous plaît. Vous verrez alors les calories avant de voir si ce que vous mangez vous régale.

Il est tout à fait possible de manger sainement tout en se faisant plaisir. Voir les aliments seulement comme du carburant ne vous aidera pas d’un point de vue mental.

Apprenez à aimer ce que vous mettez dans votre assiette pour vous sentir bien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaire !
Veuillez entrer votre nom