La presse musculaire est un exercice incontournable pour les séances de jambes. Il s’agit d’un exercice très complet étant donné qu’il permet de travailler les différents groupes musculaire des jambes : les quadriceps, le grand fessier et les ischios jambier. En plus de cela, certains de ces groupes musculaires peuvent être plus sollicités que d’autres selon la position que l’on adopte.

presse musculaire à cuisse musculation

Pour commencer, il est à noter qu’il existe deux types de presses musculaires : les presses inclinées et les presses horizontales. Il n’existe cependant pas de différence importante entre ces deux types de presse musculaire. C’est pourquoi les conseils de cet article pourront parfaitement s’appliquer à ces deux machines.

Mieux connaitre la presse musculaire à cuisses

Comment fonctionne la presse musculaire

Ce qui va vraiment déterminer le groupe musculaire que vous souhaitez avantager lorsque vous pratiquez vos mouvements à la presse musculaire sont les différents positionnements de vos pieds.

Les changements liés à ces positions se scindent en deux parties. D’une part ceux liés au positionnement des pieds de haut en bas, et d’autre part ceux liés à l’écartement de ceux-ci.

C’est en effet la position des pieds qui définit les longueurs d’extensions de vos articulations (hanches et genoux). Cela engendre un travail différent des groupes musculaires.

Quels mouvements effectuer ?

Mais avant de voir cela, voici quelques règles de base pour pouvoir effectuer les exercices à la presse musculaire de manière propre et efficace, en toute sécurité.

-Gardez le dos bien droit sur le siège et ne le cambrez en aucun cas.

-Ne verrouillez pas vos genoux au risque de les surcharger.

-Attrapez les poignées de part et d’autre de votre presse, tournez les et poussez pour débloquer la machine.

-N’hésitez pas à réaliser le mouvement avec une amplitude presque maximale (genoux très légèrement fléchis).

-Ne surchargez pas la machine, mais n’hésitez pas non plus à y mettre assez de poids selon vos capacités.

Ces règles de bases appliquées, il vous reste à choisir la position que vous allez adopter. Voici donc les positions possibles à la presse musculaire et les muscles qu’elles travaillent.

Les positions à adopter sur la presse musculaire

La position de vos pieds de bas en haut

1) Les pieds sur le haut de la plateforme de la presse musculaire

Lorsque vos pieds sont placés sur le haut de la plateforme de la presse musculaire, la flexion de vos hanches sur la descente et son extension sur la montée sont favorisées par rapport à celle des genoux.

Cela entraîne la sollicitation accrue de vos fessiers et de vos ischio-jambiers par rapport à vos quadriceps.

Placez donc vos pieds sur le haut pour travailler vos fessiers.

Plus d’exercices qui permettent de travailler vos fessiers ici.

2) Les pieds sur le milieu de la plateforme de la presse musculaire

Dans ce cas-là, l’extension de vos hanches et de vos genoux tout comme leur flexion sont identiques.

Vous allez ainsi pouvoir travailler vos trois groupes musculaires (fessiers, ischio-jambiers et quadriceps) de manière égale.

Placez donc vos pieds au milieu si vous souhaitez travailler vos groupes musculaires de manière égale.

3) Les pieds sur le bas de la plateforme de la presse musculaire

Ici, l’extension de vos genoux ainsi que leur flexion sont plus grandes que celles de vos hanches.

Ainsi, en positionnant vos pieds de la sorte, vous ciblez plus vos quadriceps que vos fessiers et vos ischio-jambiers.

Placez vos pieds vers le bas pour travailler vos quadriceps.

Plus d’exercices qui permettent de travailler vos quadriceps ici.

L’écartement de vos pieds sur la presse musculaire

1) Les pieds complètement écartés

Si vous écarter les pieds aux extrémités de la plateforme de la presse muculaire, vous favorisez le travail de l’intérieur des cuisses, c’est-à-dire des adducteurs.

2) Les pieds à la largeur du bassin

Dans ce cas là, vous travaillez la circonférence de vos jambes de manière homogène.

Cependant, réaliser l’exercice avec les deux pieds collés n’importe aucun avantage pour le travail de vos jambes. Cela pourrait même être dangereux pour les articulations de vos genoux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaire !
Veuillez entrer votre nom