Le stress est un facteur néfaste pour la santé. On parle bien du stress au sens large, celui que l’on peut subir au quotidien. Lui et la musculation ne font pas bon ménage…

En effet, même si en général le stress n’est jamais bien pour quoi que ce soit, être stressé quand on fait de la musculation peut avoir de conséquences néfastes.

stress musculation

Peut-il vraiment nous empêcher de progresser ?

Même en ayant une nutrition parfaite et des entraînements parfaits, si votre stress est haut, vous n’arriverez pas à progresser en musculation.

Quels sont ses effets pour un pratiquant de musculation ?

Plus vous stressez, plus votre taux de cortisol sera élevé. Cette hormone va faire diminuer votre taux de testostérone. Or cette dernière est très importante dans la progression musculaire et dans la construction du muscle.

Ce taux de cortisol va directement toucher la synthèse protéique qui sert à créer du muscle.

Ce phénomène s’explique par le fait que votre corps subi un état d’urgence. Quand il rentre dans cet état, il ne peut pas gaspiller de l’énergie à créer du muscle.

Il va utiliser toute l’énergie disponible dans le corps pour réagir au moment où vous êtes stressé.

Dans le cas d’un stress chronique, les conséquences sont encore plus lourdes. Le stress chronique est le résultat de plusieurs événements sur lesquels l’individu n’a aucun contrôle.

Il peut alors déclencher une fatigue chronique. De plus, le stress chronique et toutes formes de stress en général réduisent l’appétit.

Le corps disposera alors de très peu d’énergie et ne la dépensera surtout pas dans la construction des muscles.

Le stress est mauvais pour le processus de reconstruction musculaire

Le stress provoque des effets anti-inflammatoires

Lorsque vous vous êtes entraînez, vos muscles auront subis de micro déchirures. Celles-ci seront réparées grâce à la testostérone et l’hormone de croissance pour faire grossir le muscle.

Cette phase de construction résulte d’une inflammation des muscles.

Certes, en général, les inflammations ne sont pas bon signe pour le corps, mais cette inflammation lors de la reconstruction musculaire permet d’envoyer un message au cerveau pour qu’il sécrète les hormones nécessaires à la reconstruction des muscles.

Mais lorsque le niveau de cortisol sécrété à cause du stress est haut, les effets antiinflammatoires de celui-ci empêchent la reconstruction normale du muscle et arrêtent parfois même directement le processus.

Le stress réduit le sommeil

Il existe trois facteurs clés pour construire du muscle : la nutrition, l’entraînement et le sommeil.

Le cortisol réduit considérablement les hormones normalement libérées pour entrer dans une phase de sommeil profond. Ce manque de sommeil va alors vous ralentir dans votre progression voire vous amenez à une stagnation.

D’autant plus que pendant le sommeil est sécrétée une hormone très importante pour construire du muscle et brûler de la graisse : l’hormone de croissance.

Voir aussi- Comment retrouver le sommeil ?

Comment réduire son stress ?

Faites des séances de relaxation ou de méditation

Si vous êtes victime de stress, prenez 5 bonnes minutes dans la journée pour vous relaxer. Asseyez-vous dans un endroit calme et contrôlez votre respiration.

Focalisez-vous uniquement sur votre respiration. En vous focalisant sur celle-ci, vous allez tout naturellement penser moins aux autres choses qui vous tracassent l’esprit.

Cette méthode marche vraiment et est même recommandée par beaucoup de spécialistes de la santé.

Favorisez au maximum votre qualité de sommeil

Les éléments qui constituent notre quotidien sont pour beaucoup de personnes une source de stress. Laissez alors au moins une heure entre vos activités et le moment où vous allez vous coucher.

Traîner sur les réseaux sociaux avant de vous coucher est une manière efficace de repousser votre sommeil.

En effet, ce qui se trouve dans les réseaux sociaux que ce soit Youtube, Facebook, Instagram ou encore Snapchat vous suscitent de l’intérêt. Vous allez donc garder en éveil une partie du cerveau en lui envoyant un signal.

Celui-ci va tout simplement dire au cerveau que quelque chose est intéressant et qu’il faut se concentrer.

Lire avant de se coucher pour réduire votre stress

En effet lire avant de se coucher réduit considérablement le stress. Cette activité est apaisante pour le cerveau et est une manière très efficace de relaxer tout son corps.

Alors si vous avez une nutrition adaptée et des entraînements à la hauteur de vos objectifs mais que le stress vous ronge dans votre quotidien, il sera très dur pour vous de progresser.

Dites vous bien que ce stress n’est que de passage et qu’il existe une multitude de manières de se relaxer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaire !
Veuillez entrer votre nom