Vous êtes vous déjà demandé par quel processus nous pouvions faire grossir nos fibres musculaires ? Comment après une certaine quantité d’entraînements, nous pouvions faire grossir nos muscles ?

Si vous êtes pratiquants de musculation ou que vous aimeriez commencer, connaître le processus d’un muscle qui grossit est intéressant pour vous.

muscles

Comment le corps fait-il grossir nos muscles ?

Ce phénomène est assez simple à expliquer. Notre corps cherche tout le temps à s’adapter à son environnement pour survivre. En effet, la survie est l’objectif de notre organisme.

Quand vous soumettez votre corps à une forme de stress, le corps va alors chercher à s’adapter.

En musculation, votre corps va tout simplement s’adapter à vos entraînements. En s’adaptant à eux, il va faire en sorte que vos muscles puissent être assez fort pour soulever les charges que vous avez l’habitude de soulever.

Pour faire plus clair, vos muscles s’adaptent pour que la charge qui est dure à porter devienne une charge facile à porter.

Voir aussi-Quelle charge utiliser en musculation-

Pour prendre du muscle, vous allez alors devoir répéter une contraction régulière.

Cette phase va utiliser les fibres musculaires pour créer de la force et pour pouvoir porter une charge. En contractant votre muscle, il paraît plus compressé. Votre muscle se contracte alors pour vous donner de la puissance sur le moment de l’effort.

Lors de la contraction, vos fibres musculaires subissent de microdéchirures. Elles sont bénignes et servent à reconstruire le muscle plus gros de sorte que cette charge que vous portez vous demande moins de contraction.

Tout ce processus va alors créer un grossissement du muscle.

Le corps connaît bien ses muscles et s’adapte rapidement

Si vous êtes débutant en musculation et que vous vous entraînez comme il faut avec une bonne nutrition, vous allez prendre du muscle efficacement.

En revanche, plus vous êtes un habitué des salles, moins vite vous progresser. La création de muscle se fera même assez lentement.

Le principe de surcharge progressive

Vu que votre corps s’est habitué à une charge et que vos muscles n’ont pas besoin de libérer beaucoup d’acide lactique (processus d’inflammations), vous devez augmenter votre charge de sorte à créer de nouveau ce phénomène de création musculaire.

La surcharge progressive implique le fait d’augmenter la charge de travail mais aussi le nombre de répétitions, de séries et le temps de repos.

En assimilant toutes ces informations, vous connaissez désormais le fonctionnement de vos muscles. Cela vous permettra de mieux connaître le mécanisme de fabrication afin d’adopter un meilleur comportement en musculation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaire !
Veuillez entrer votre nom