Le bas des pectoraux est pour beaucoup très problématique. En effet, un retard inexpliqué à son niveau n’est pas rare. Voyons ensemble comment rattraper ce problème…

bas des pectoraux

Pourquoi avez-vous un retard au niveau du bas des pectoraux ?

Cela est très sûrement dû a votre génétique.

Celle-ci fait en effet parfois en sorte que certains remarquent rapidement un manque d’harmonie au niveau de leurs muscles. Le bas des pectoraux est d’ailleurs souvent touché par ce phénomène…

Avant toute chose, il faut savoir que les pectoraux sont un groupe musculaire composé d’une partie haute, d’une partie médiane et d’une partie basse.

Un bas des pecs moins musclé que le reste du groupe musculaire s’explique par une présence moins importante de fibres musculaire dans cette partie basse.

Ainsi, les personnes concernées vont avoir beaucoup plus de mal à développer le bas de leurs pectoraux, même en pratiquant les mêmes exercices, avec autant de détermination et d’intensité qu’un autre.

Mère nature est parfois cruelle, mais cette cause génétique n’est pas une fatalité. En effet, il existe des exercices permettant muscler le bas des pectoraux.

Comment muscler le bas des pectoraux ?

Tout d’abord, retenez la règle d’or qui permet de muscler le bas des pectoraux :

Vous devez réaliser des exercices qui font finir votre humérus (partie haute du bras) sur vos côtes.

En effet, pour vous muscler le bas des pectoraux, vous devez réaliser des gestes de diagonale vers le bas. En d’autres termes, vous devez réaliser les gestes naturels que les fibres du bas de vos pectoraux vous permettre d’effectuer, en y ajoutant une charge supplémentaire.

C’est en effet comme cela que nous faisons grossir nos muscles grâce à la musculation. C’est tout simplement comme cela que ce sport fonctionne ! Il est donc naturel que cela s’applique aussi à votre objectif qui consiste à prendre de la masse au niveau bas de vos pectoraux.

3 exercices pour les bas des pecs

Voici donc 3 exercices qui vont vous permettre de vous muscler le bas des pectoraux le plus rapidement et efficacement possible.

1La diagonale vers le bas à la poulie unilatérale.

Cet exercice à la poulie unilatérale consiste à :

-Se placer de manière à avoir le buste penché tout en gardant le dos bien droit.

-Attraper une poulie placée au niveau de l’épaule.

-Ramener le bras vers les côtes, c’est-à-dire réaliser un mouvement de diagonale du haut vers le bas avec le bras.

-Effectuer une petite rotation interne à la fin du mouvement avec l’avant-bras.

-Se focaliser sur le bas des pectoraux durant l’effort physique.

2Les dips prise large

Les dips, bien que souvent mentionnés lorsque l’on parle de travail des triceps, constituent un excellent exercice pour les pectoraux. C’est notamment le cas pour le bas de ces derniers lorsque le mouvement et le matériel sont adaptés.

La plupart du temps, nous nous voyons obligés de réaliser nos dips sur des barres parallèles. Il s’agit en effet très souvent de l’unique type de matériel proposé.

Mais faire des dips sur 2 barres non parallèles, mais plutôt qui se rejoignent légèrement, est bien plus efficace pour se muscler le bas des pectoraux. En effet, cela permet de concentrer le mouvement presque exclusivement sur la partie convoitée et beaucoup moins sur les triceps.

3Le développé-couché décliné

Lorsqu’il est bien réalisé, ce mouvement permet en effet de travailler la partie basse de vos pectoraux.

Seulement, il demande une technique assez parfaite et beaucoup de concentration quant au placement des coudes.

Ces derniers doivent en effet ne pas trop s’ouvrir, au risque de changer votre exercice de développé couché décliné en développé couché classique.

Il existe une machine constituant une alternative parfaite pour déjouer ce phénomène : la chest press.

Cette machine aussi appelée développé droit est une machine assistée. Cela signifie que vous n’avez pas le choix par rapport à la direction que prennent vos coudes. Cette direction est par ailleurs parfaitement adaptée si vous souhaitez développer votre bas des pectoraux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaire !
Veuillez entrer votre nom